Menu

Centrale nucléaire Isar, Allemagne

Piscine de combustible nucléaire usé

Turbine d'une centrale nucléaire

Centrale nucléaire de Arkansas Nuclear One-2 , États-Unis

La centrale nucléaire Arkansas Nuclear One (ANO) est située sur le lac Dardanelle près de Russellville, dans l’état de l’Arkansas, aux États-Unis. C’est la seule centrale nucléaire dans l’État de l’Arkansas.

Le propriétaire et l'exploitant de la centrale nucléaire est Entergy Nuclear.

La centrale nucléaire de l'Arkansas est composée de deux réacteurs nucléaires à eau sous pression.

  • Unité 1. Le réacteur de l'unité 1 a une capacité de production d'électricité de 846 MW. Il a été connecté au réseau électrique le 21 mai 1974. Il est actuellement autorisé à fonctionner jusqu'au 20 mai 2034. Son réacteur nucléaire a été fourni par Babcock & Wilcox. Cette unité ne dispose pas de tour de refroidissement et libère l’énergie thermique excédentaire du lac Dardanelle.
  • Unité 2. Le réacteur de l'unité 2 a une capacité de production d'énergie de 930 mégawatts. Il est opérationnel depuis le 1er septembre 1978. Son permis d'exploitation est éteint le 18 juillet 2038. Le réacteur nucléaire du groupe 2 a été fourni par Combustion Engineering. L'unité deux est la seule de la centrale nucléaire de l'Arkansas à utiliser une tour de refroidissement.

Selon une étude de NRK publiée en août 2010, selon la Commission de réglementation nucléaire, le risque de tremblement de terre est assez faible (1/243902) et peut causer de graves dommages au réacteur.

Incident de mars 2013

Le 31 mars 2013, un accident de travail survenu dans l'installation a tué une personne et blessé huit autres travailleurs, dont quatre gravement. L'accident s'est produit "dans une zone non irradiée et il n'y avait aucun risque pour la santé et la sécurité publiques".

Selon Entergy, l'ancien stator du générateur de l'Unité 1. Il est tombé lors d'une opération pour le remplacer. Le composant qui est tombé a cassé une conduite d'eau, ce qui a provoqué une infiltration d'eau dans l'équipement de commutation de la centrale nucléaire, ce qui a supprimé l'alimentation électrique de l'ensemble du système électrique de l'unité 1 et de l'un des systèmes électriques de l'unité 2. J'étais en ligne à ce moment-là.

La panne de courant a provoqué un arrêt automatique de l’unité deux. Les générateurs électriques de secours de la centrale ont démarré et ont restauré l'énergie des systèmes de secours des deux unités. L'unité 1 se trouvait dans une coupure de recharge de combustible nucléaire. Les groupes électrogènes diesel, les pompes à eau et l'alimentation en eau de secours ont fonctionné après la perte de toute l'énergie hors site dans l'unité 1, selon l'avis d'événement du CNRC.

La centrale nucléaire a été placée dans une "classification des événements inhabituels", qui est le plus bas des quatre niveaux de classification d'urgence pour les événements anormaux désignés par la Federal Nuclear Regulatory Commission, qui réglemente les installations nucléaires civiles américaines.

Un travailleur de l'usine est décédé et dix autres blessures ont nécessité un traitement médical hors site. La société a publié une déclaration officielle de condoléances. Entergy a annoncé qu'elle commencerait immédiatement les réparations de l'unité 2 et qu'elle espérait pouvoir remettre l'unité en ligne dans quelques semaines. Entergy a également reconnu que l'unité 1 resterait hors ligne pendant une période prolongée pendant que la société enquêtait sur les dommages et établissait un calendrier des réparations.

Les deux unités ont été réparées et démarrées le 7 août 2013, capables de revenir à pleine puissance. Lors de la reprise de l'incident, une société d'ingénierie spécialisée, Lowther-Rolton, a participé à la récupération du stator existant et a effectué un "audit technique" de l'ingénierie afin de soulever et d'installer le nouveau stator afin d'assurer la sécurité des opérations de Lowther-Rolton. développeurs originaux du système de vérification technique des opérations de transport de marchandises au cours des années 1980.

Population locale

Commission de réglementation nucléaire américaine UU Il a identifié deux zones d'urgence autour de la centrale nucléaire: la première zone (environ 16 km), la zone de dommages radioactifs et la seconde zone à 80 km - la zone associée aux effets radioactifs dans les aliments et l'eau.

En 2010, la population dans un rayon de 16 km des centrales nucléaires de l'Arkansas s'élevait à 44,139 personnes. Selon le recensement effectué aux États-Unis depuis 10 ans, la croissance démographique était de 17,2%. En 2010, la population dans un rayon de 50 km (80 km) comptait 308 219 habitants, soit une croissance de la population de 13,3% par rapport à 2000.

Type de réacteurPWR
Modèle réacteurCE (2-loop) DRYAMB
Mains1978-12-26
PropriétaireEntergy Arkansas Inc.
OpérateurEntergy Nuclear Operations, Inc.
PaysÉtats-Unis
ZoneLondon, Arkansas

Dernier examen: 16 septembre 2016

Plantes nucléaires en États-Unis