Menu

Centrale nucléaire Isar, Allemagne

Piscine de combustible nucléaire usé

Turbine d'une centrale nucléaire

Centrale nucléaire de Cattenom, France

Centrale nucléaire de Cattenom, France

La centrale nucléaire de Cattenom est une centrale nucléaire située en France. Il est actuellement exploité par Électricité de France (EDF). Géographiquement, il est situé en Lorraine, dans la ville de Cattenom, sur les rives de la Moselle, entre Thionville et Trèves. Les villes de Luxembourg, Arlon et Metz sont très proches de la centrale nucléaire.

Le Luxembourg, la Sarre et la Belgique ont exigé la fermeture de l'usine. Malgré cela, un projet est en cours pour prolonger sa vie utile jusqu'en 2025.

Caractéristiques de la centrale nucléaire de Cattenom

La centrale nucléaire de Cattenom est une installation de production d'énergie électrique par fission nucléaire. Il dispose de quatre réacteurs nucléaires à eau sous pression (REP). Chacun de ces réacteurs a une capacité de 1 300 mégawatts.

Tous les réacteurs nucléaires de la centrale nucléaire de Cattenom ont été construits par Framatome.

Dans le monde entier, l'usine Cattenom est installée au septième étage du monde en capacité installée. Au niveau national, la centrale nucléaire est la deuxième centrale nucléaire en France avec la plus grande production d'électricité. La seule centrale ayant la plus grande capacité de production d'électricité en France est la centrale nucléaire de Gravelines.

Quelque 1 200 personnes travaillent à l'usine.

Refroidissement de la centrale nucléaire de Cattenom

La centrale nucléaire de Cattenom dispose de quatre tours de refroidissement. L'eau utilisée pour le refroidissement provient de la Moselle.

L'opérateur Electricité de France a construit un réservoir lors de la construction de l'usine en construisant un barrage. C'est le lac artificiel de Mirgenbach. De plus, en 1985, un deuxième lac a été construit en construisant un barrage dans la vallée de Pierre Percee, près des Vosges. Ce deuxième lac sert de support au débit de la rivière Mosla pendant les mois de sécheresse.

En février 2011, des fissures sont apparues dans les pompes d'alimentation en eau situées devant le support en béton de la Moselle aux réacteurs nucléaires 1 et 2. Cette anomalie correspond au niveau 1 de l'échelle INES des incidents et des accidents nucléaires. L'événement a remis en question la force des bombes en cas de tremblement de terre. Fin juin 2011, les supports ont été renforcés.

 

Type de réacteurPWR
Modèle réacteurP4 REP 1300
Mains1986-11-13
PropriétaireElectricite De France
OpérateurElectricite De France
PaysFrance
ZoneThionville
valoración: 4 - votos 2

Dernier examen: 29 novembre 2016

Plantes nucléaires en France