Menu

L'énergie nucléaire est utilisée
dans de nombreux endroits de la planète

La technologie nucléaire est largement
propagation à travers la planète

L'énergie nucléaire au Canada

L'énergie nucléaire au Canada

Le Canada compte 18 réacteurs nucléaires en service dans le pays. Ils sont principalement situés en Ontario. 

Le pays est riche en mines d'uranium. Le Canada est le deuxième producteur et exportateur d'uranium au monde. Les 13% de la production mondiale de l'extraction d'uranium provenaient du Canada.

La production d'énergie nucléaire représentait 15% de l' électricité du Canada en 2017.

Selon l' Association nucléaire mondiale : Environ 15% de l' électricité du Canada provient de l'énergie nucléaire, avec 19 réacteurs, principalement en Ontario, fournissant 13,5 GWe de puissance.

Le Canada est membre de l'Agence de l'énergie nucléaire (AEN) de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

La CCSN autorise, réglemente et surveille les installations de gestion des déchets nucléaires du Canada afin qu'elles soient exploitées de façon sécuritaire.

Depuis 2002, General Fusion , de Burnaby ,La Colombie-Britannique a levé 100 millions de dollars auprès d'investisseurs dans le secteur privé et public pour construire un prototype de réacteur à fusion basé sur la fusion par cible magnétisée à partir de 2017. Afin de reduire l'émision du gaz à effet de serre.

Combien des centrales nucléaires y a-t-il au Canada?

Au total, le Canada compte avec 18 unités nucléaires en activité. La première s'est construite il y a plus de 40 ans.

En plus, le Canada possède l'un des marchés intérieurs les plus prometteurs au monde pour les petits réacteurs modulaires.

Centrale nucléaire de Bruce

La centrale nucléaire de Bruce est située sur la rive est du lac Huron, dans les collectivités d'Inverhuron et de Tiverton, en Ontario. La propriété porte le nom du comté de Bruce dans lequel elle est située, dans l'ancienne ville de Bruce.

L'énergie nucléaire au CanadaL'usine a été construite par étapes entre 1970 et 1987 par une société d'État, Ontario Hydro. En avril 1999, Ontario Hydro a été scindée en cinq composantes de la société d'État, Ontario Power Generation (OPG) prenant le contrôle de toutes les centrales électriques.

En juin 2000, OPG a conclu un contrat de location à long terme avec le consortium privé Bruce Power pour reprendre l'exploitation de la centrale Bruce. En mai 2001, Bruce Power a démarré l'entreprise.

La centrale de Bruce est la plus grande centrale nucléaire en Amérique du Nord et la deuxième au monde (après Kashiwazaki-Kariwa au Japon). Il utilise 8 réacteurs nucléaires CANDU. Lorsque toutes les unités fonctionnent, elles obtiennent une puissance brute totale de 7 276 MW.

La station Bruce possède deux lignes de transmission de 500 kV qui sont utilisées pour alimenter les principaux centres de stockage du sud de l'Ontario, en plus des trois lignes de 230 kV desservant la zone locale.

Centrale nucléaire de Darlington

La centrale nucléaire de Darlington est située sur les rives du lac Ontario à Clarington, en Ontario. La propriété porte le nom de Darlington, l'ancien nom de la ville où elle se trouve.

La centrale de Darlington est une grande installation nucléaire et comprend 4 réacteurs nucléaires CANDU. Il s'agit d'une puissance combinée de 3 512 MWe (nette de capacité) lorsque toutes les unités fonctionnent.

Il répond à environ 20% des besoins en électricité de l'Ontario, soit suffisamment pour desservir une ville de deux millions d'habitants.

C'est probablement l'une des centrales nucléaires les plus avancées au monde.

Centrale nucléaire de Pickering

La centrale nucléaire de Pickering est située sur la rive nord du lac Ontario, à Pickering.

La centrale de Pickering est l'une des plus grandes centrales nucléaires au monde et comprend 8 réacteurs nucléaires CANDU. Il peut fournir une puissance combinée de 4 124 MW (net de capacité) et 4 336 MW (brut) lorsque toutes les unités fonctionnent.

Pickering n'est surpassé au Canada que par la centrale nucléaire de Bruce, qui, malgré ses 8 réacteurs, a une puissance supérieure. La centrale est reliée au réseau électrique nord-américain par de nombreuses lignes de transport de 230 kV et 500 kV.

L'usine a été construite par étapes entre 1966 et 1986 par la société d'État Ontario Hydro. En avril 1999, Ontario Hydro a été scindée en cinq composantes de la société d'État, Ontario Power Generation (OPG) prenant le contrôle de toutes les centrales électriques et continuant de fonctionner à la centrale de Pickering.

Une éolienne de 1,8 MWe appelée turbine commémorative OPG 7 est également reliée à la station Pickering. En 1994, Pickering Unit 7 a établi un record du monde de fonctionnement continu (894 jours) sans arrêt.

L'installation est exploitée comme deux stations distinctes, Pickering A (unités 1 à 4) et Pickering B (unités 5 à 8).

Centrale nucléaire de Point Lepreau

La centrale nucléaire de Point Lepreau est une centrale nucléaire canadienne située à 2 km au nord-est de Point Lepreau au Nouveau-Brunswick. L'usine a été construite entre 1975 et 1983 par Énergie NB.

La centrale de Point Lepreau est la seule installation nucléaire située au Canada atlantique et comprend 1 réacteur nucléaire CANDU situé sur la rive nord de la baie de Fundy, d'une puissance nette de 635 MW (680 MW bruts).

La construction d'une centrale nucléaire au Nouveau-Brunswick fait l'objet de discussions depuis la fin des années 1950. Pendant plus de 15 ans, les ingénieurs de la Commission de l'énergie électrique du Nouveau-Brunswick ont ​​visité les laboratoires de Chalk River de la société Énergie atomique du Canada limitée en Ontario pour se tenir au courant des dernières tendances dans le domaine.

Les pourparlers officiels entre le premier ministre Richard Hatfield et le gouvernement canadien ont commencé en 1972. Les discussions se sont accélérées l'année suivante, au milieu de la crise énergétique de 1973, alors que la province cherchait des moyens de diversifier ses approvisionnements en électricité et de réduire sa dépendance au pétrole. Cependant, le financement de l'entreprise posait problème car la province avait une capacité d'emprunt limitée.

À son apogée en 1979, le projet de construction employait 3 500 travailleurs et 108 des 139 contrats individuels ont été attribués à des entreprises locales. Point Lepreau a obtenu un permis d'exploitation le 21 juillet 1982, a atteint la criticité quatre jours plus tard et a commencé ses activités commerciales le 1er février 1983.

Combien de centrales électriques y a-t-il au Québec?

Le Québec n'a qu'une seule centrale nucléaire en exploitation: la centrale nucléaire de Gentilly.

Centrale nucléaire de Gentilly

La centrale nucléaire de Gentilly (Gentilly Nuclear Generating Station en anglais ou Centrale nucléaire de Gentilly en français) est une centrale nucléaire canadienne située près de Bécancour, au Québec.

Le site de Gentilly contient les seuls réacteurs de puissance au Québec, et comprend deux réacteurs nucléaires. Ils sont situés au sud rive de la rivière San Lorenzo.

La propriété tire son nom de la banlieue Gentilly de la ville de Bécancour, dans laquelle elle est située. Il est situé à environ 100 km au nord-est de Montréal.

Quels types de réacteurs nucléaires sont utilisés au Canada?

Les réacteurs nucléaires canadiens sont un type de réacteur à eau lourde sous pression (PHWR) de conception indigène, le réacteur CANDU.

Réacteur nucléaire CANDU

Un CANDU (CANada Deuterium Uranium) est un réacteur nucléaire développé par l'industrie nucléaire canadienne. Il fonctionne avec de l'eau lourde comme modérateur et avec de l'uranium naturel comme combustible nucléaire.

L'énergie nucléaire au CanadaLa principale différence entre un réacteur CANDU et un réacteur à eau bouillante ou un réacteur à eau sous pression est que ces réacteurs de puissance nucléaire utilisent de l'eau lourde dans le circuit de refroidissement primaire. En raison de la meilleure modération, cela signifie que le réacteur peut être rendu critique avec de l'uranium naturel. Le réacteur CANDU n'a donc pas besoin d'uranium enrichi.

Toutes les centrales nucléaires au Canada utilisent des réacteurs CANDU. De plus, le Canada a exporté 10 réacteurs CANDU en Inde, au Pakistan, en Argentine, en Corée du Sud, en Roumanie et en Chine.

Extraction d'uranium au Canada

Pendant de nombreuses années, l'Amérique du Nord a été le plus grand exportateur de minerai d'uranium au monde et un important producteur mondial depuis que la demande d'uranium s'est développée. En 2009, le Kazakhstan s'est classé premier, reléguant le Canada au deuxième rang.

20% de la production mondiale d'uranium primaire provenait de mines au Canada en 2009. 14,5% de la production mondiale provenait d'une seule mine, McArthur River.

À l'heure actuelle, la seule région productrice au Canada est le nord de la Saskatchewan, bien que d'autres régions aient eu des mines actives dans le passé.

Auteur :

Date de publication : 22 septembre 2020
Dernier examen : 22 septembre 2020