Accident nucléaire de Fukushima, au Japon

Accident nucléaire de Tchernobyl, Union soviétique

Accident centrale nucléaire I

Accident centrale nucléaire I

La centrale nucléaire de Vandellos I fait partie situé à côté de la ville de L'Hospitalet de l'Infant dans la province de Tarragone complexe nucléaire. Le complexe se compose de Vandellos I et nucléaire Vandellos II. À l'heure actuelle, seule la centrale nucléaire Vandellos II encore opérationnel.

19 Octobre 1989, un accident nucléaire se produit dans Vandellós I.

Ce jour-là un incendie a commencé dans le générateur électrique dû à une défaillance mécanique. Indirectement, ce feu a provoqué une inondation d'eau de mer dans la zone du réacteur nucléaire qui a provoqué le dysfonctionnement de certains des systèmes de sécurité.

L'incident centrale nucléaire I, a été classé au niveau 3 (& ldquo; important incident & rdquo;) INES, puisqu'aucun rejet de produits radioactifs à l'extérieur a eu lieu ou a été endommagé le coeur du réacteur et il n'y avait pas la contamination du site.

Le préjudice subi des systèmes de sécurité ont causé la dégradation de la défense en toute sécurité en profondeur de la plante.

Démontage de la centrale nucléaire I

Vue de la centrale nucléaire I

En raison de l'incident, l'organisme de réglementation, le Conseil de sécurité nucléaire (CSN) a demandé un certain nombre d'améliorations importantes. Le coût élevé de ces améliorations a conduit à Hifrensa d'arrêter l'activité de l'usine.

Le 24 Novembre 1989, l'ancien ministère de l'Industrie et de l'énergie espagnole a décidé de suspendre la licence d'exploitation de l'usine. En raison de cette résolution, le centre a reçu l'arrêté ministériel de leur déclassement et le démantèlement.

Cependant, avant le démontage, de 1991 à 1,997 Hifrensa rend la gestion de la première phase de démantèlement. Cette première phase a consisté principalement le démantèlement des installations qui ne sont plus nécessaires et a déménagé en France le combustible nucleaire usé stocké et d'autres déchets nucléaires.

La deuxième phase du démantèlement commence à partir de 1998. ENRESA a repris le démantèlement de toutes les structures extérieures à l'exception du réacteur nucléaire et le confinement complet de celui-ci. En 2003, il a terminé la deuxième phase de mise hors service et a commencé ce qu'on appelle la phase de latence. La phase de latence se compose d'un temps d'attente de 25 ans pour réduire la radioactivité du réacteur nucléaire.

Il pas encore procédé à la troisième et dernière étape du démantèlement, ce qui correspond au retrait du réacteur et la démolition de tous les bâtiments qui peuvent rester pour l'énergie solaire peut être utilisé pour tout type d'activité.

valoración: 2.7 - votos 7

Dernier examen: 3 avril 2017